Le monde des Mercenaires

En 3102, le monde entier est ravagé par l'être humain. Les dieux ont choisi certains de ces hommes, et les ont dotés d'armes et de pouvoirs... Ces derniers se mirent donc au service de l'homme, ou se battèrent contre lui... Que serez-vous?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues, loin des combats...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucian Hikari

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/09/2007
Age : 30

Feuille de personnage
Techniques:
PV:
0/0  (0/0)
MP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Dans les rues, loin des combats...   Ven 5 Oct - 20:51

Le soleil se lève à peine sur la région... Les oiseaux viennent déjà chanté, et perché sur le rebord de la fenêtre ouverte, un rossignol chante...
Tout pourrait parraitre vivant, si dans ce lit au drat de soie, une personne n'avait pas décidé de rester cloué au lit u_u... Les cheveux éparpillé sur son oreillé, sa couverture remonté jusque sur sa joue, Lucian a décidé de bouder le jour... Comme chaque matin... La porte de la chambre vient s'ouvrir légérement faisant fuir l'oiseau... Une jeune femme entra, les joue rosi, et les mains jointe, un peu géné d'entrer dans la chambre du maître... Elle toussota légérement, laissant comme unique réaction à l'homme, un froncement de sourcil...


- Vous l'avez fais fuir...
- !! Je suis désolé Monsieur, je ne le ferais plus !!!


Honteuse elle se pencha légérement, alors que Lucian ouvrait un oeil pour voir à qui appartenait la voix qui venait de s'élever dans la pièce... Son visage pas vraiment sympatique au dessus s'adoussi alors, avant qu'il ne retire la couverture, laissant apparaitre la chemise de nuit en soie vert tendre qui l'habillait. Lentement, il s'assit sur le bord de son lit, avant de lâcher un grand sourire en signe de bonne humeur...

- Ho, vous êtes la petite nouvelle qui remplace notre regretté Miss Suzane. Ne vous en faites pas, ce n'est pas grâve.


Elle parrut assez surprise à la remarque de son maître tandis qu'il se levait, tout en prenant soin de bien rattacher la corde qui fermait la chemise de nuit... D'un simple geste, il fit savoir à la jeune femme qu'elle pouvait dispposer. Celle-ci n'attendit pas plus longtemps et fila rapidement. Le jeune homme s'approcha d'une porte, posé près du balcon, et l'ouvrit pour entrer dans la salle de bain. Une large fenêtre donnait sur le jardin, plus précisément dans l'étang qui décorrait l'endroit. Oiseaux de toute sorte, y venait s'abreuver, tandis que les poissons rouge y nageait en toute tranquillité... La salle de bain était donc décorré de carrelage blanc, et au milieu de la salle, une baignoire en marbre blanc y tronait... Machinalement, Kyo alluma le robinet, s'assura que la temperature du bain était parfaite, avant de se diriger vers le lavabeau creusé dans un bloc de marbre, surplombé par une glace au contour doré... Lorsque le bain fut près, il retira sa chemise de nuit et se laissa glisser dans l'eau tiède. ce fut se moment la, que choisi d'entrer Calypso, le lévrier persan. Il s'allongea près de la fenêtre, profitant autant su silence que son maître.
Il resta dans l'eau pendant un long moment, jusqu'a ce que finalement, alors qu'il rouvrait les yeux, son regard sur porta sur la chose qui pendouillait devant lui... Une arraignée en perdission... N'imaginez même pas la suite... Prit d'angouasse total, il sorti d'un bond de son bain, pour se précipiter à l'intérieur de sa chambre, afin d'être le plus possible de la créature à huit pattes... Seul problème, c'est que dans la chambre, il y avait la petite nouvelle qui s'occupait de lit... La malheureuse devint rouge pivoine, tandis que Lucian attrapa le premier truc qui lui passait sous la main pour parraitre moins... Dénudé ^^'...

30 minutes après ce passage peu... Héroïque, Lucian se retrouva donc habillé, d'un Kimono vert tendre, attaché par une large ceinture jaune vert, et coiffé par un étrange chapeau de la même couleur que le Kimono... Un large pantalon de la même couleur et chaussé de tong. Il était au milieu de sa bibliothèque passant en revu les livres qui s'y trouvait... A coté de lui, l'un de ses plus fidèle serviteur...


- Monsieur Hikari pourrait peut-être lire celui-ci ?
- Aheum... je l'ai déjà lut... Ho, celui-la devrait faire l'affaire...
- Bon choix.


Comme-ci il allait le contredire u_u... Enfin, Lucian n'y fit pas vraiment attention, et attrapa le livre, avant de quitter la pièce, Calypso aux talons, comme d'habitude... ^^ Il quitta donc sa demeure, accompagné uniquement par son chien, et alourdi par une saccoche contenant les clef de l'épicerie et le livre en question. Ses pas furent rapide, et lorsqu'il arriva sur place, il put s'appercevoir que trois personnes attendait l'ouverture du magasin...

- Vous êtes encore une fois en retard Monsieur Hikari !
- Vous devriez vous lever plus vite voyons ^^
- Désolé, j'ai eu un petit problème technique ce matin et ...
- Une arraignée ? Ou un livre à choisir ?
- On voit que vous me connaissez bien madame Eléonor ^^


Petite épicerie du coin, client connu du gérant ^^ C'est donc dans la bonne humeur que notre ami ouvrit la porte, et entra dans le petit commerce, se mettant immédiatement au travail afin de satisfaire ces clients quotidiens. Lorsque cela fut terminé, il profita de l'acalmi pour s'installer convenablement sur sa chaise, et d'ouvrir son livre, Calypso allongé à coté de la porte, veillant sur l'intérieur du magasin, pret à agir au moindre problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans les rues, loin des combats...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parade de Noël dans les rues de Bruxelles
» Dans les rues de Provins
» Un bus électrique chinois dans les rues de Bruxelles
» Détente : Spectacle de Marionnette dans Manhattan
» Camion de l'armée dans les rues de Spa (B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des Mercenaires :: Tokyo :: Les quartiers vivants-
Sauter vers: